Chiropratique

Massothérapeute sur l'Avenue Maguire
Massothérapie
18 octobre 2016

Le mot «chiropratique» vient du grec kheir signifiant mains et praktikos signifiant faire ou exercer.

La chiropratique est une discipline de la santé qui stimule les pouvoirs de récupération naturels du corps pour faciliter sa guérison et ce, sans l’utilisation des médicaments ou de la chirurgie. La chiropratique met l’accent sur le principe que le système nerveux contrôle l’ensemble de notre corps. Le chiropraticien identifie la cause des douleurs ou des malaises (mal de tête, élancement, …) afin de traiter le problème lui-même et non seulement pour soulager les symptômes.

La chiropratique pour tous

Il existe des soins chiropratiques adaptés à  tous les âges et la chiropratique s’adresse à tous. Par exemple, dès la naissance, le corps peut subir d’importants traumatismes qui peuvent entraîner certaines perturbations biomécaniques. Également, lors de la grossesse, le corps de la femme connaît des changements morphologiques qui peuvent causer différents troubles tels que des douleurs lombaires. Un suivi chiropratique est important afin de prévenir et de corriger ces troubles. Chez les personnes âgées, l’ankylose (engourdissement) des articulations est fréquente; la manipulation vertébrale en douceur permet de favoriser une meilleure mobilité des articulations.

Les soins de santé chiropratiques s’adressent aux gens de tout âge. Les traitements sont adaptés à votre âge, à votre condition et à vos besoins. L’écoute est une composante primordiale des soins chiropratiques que j’offre à ma clientèle. Il me fera plaisir de vous rencontrer afin d’évaluer avec vous si la chiropratique peut être une alternative de choix afin d’améliorer votre qualité de vie.
Les traitements chiropratiques visent un soulagement des symptômes ainsi qu’une correction des dysfonctions musculo-squelettiques.

Durant la phase initiale des soins, l’important est :

  • Identifier la cause de votre douleur;
  • Vous offrir un soulagement rapide et durable;
  • Favoriser une participation active de votre part dans vos soins;
  • Vous offrir des conseils pratiques afin d’améliorer vos habitudes de vie;
  • Être à l’écoute de vos besoins; évaluer vos objectifs de santé;
  • Vous faire connaître la chiropratique et ses bienfaits.

La chiropratique pendant la grossesse

La chiropratique offre des soins naturels complémentaires au suivi obstétrical tout au long de la grossesse en permettant d’optimiser les capacités normales de récupération du corps et ainsi favoriser une pleine santé.

La grossesse est une période importante de changements posturaux chez la femme. En effet, la colonne vertébrale est soumise à d’importants stress physiques qui modifient la biomécanique normale du corps. Lorsque les os du bassin sont bien alignés, l’utérus peut s’élargir symétriquement avec la croissance du foetus. Lorsqu’un débalancement est présent au niveau des os du bassin, cela crée une torsion au niveau de l’utérus réduisant ainsi l’espace disponible pour le développement du bébé.

Quels sont les bienfaits des soins chiropratiques durant la grossesse?

Les soins chiropratiques peuvent avoir un effet très bénéfique dans la résolution des symptômes en permettant de redonner toute l’amplitude de mouvement possible aux articulations. Les techniques de tissus mous et les ajustements chiropratiques permettront un relachement des tensions et un soulagement durable. Des exercices spécifiques adaptés à la femme enceinte pourront être recommandés afin de renforcir la région pelvienne et scapulaire.

Des recherches démontrent une importante diminution du temps de travail lors de l’accouchement. On note que lors d’une première grossesse, les femmes suivies en chiropratique auraient une diminution du temps de travail de 25% et de 31% chez les femmes multipares. De plus, 84% des femmes ayant reçu des soins chiropratiques ont mentionné avoir eu un soulagement des douleurs au bas de dos (douleurs lombaire et sciatique) durant leur grossesse.

Les soins chiropratiques sont-ils sécuritaires pendant la grossesse ?

Les ajustements chiropratiques sont sans danger pour la mère et le bébé. Tout au long de la grossesse, j’adapte mes techniques afin de vous fournir des soins chiropratiques confortables et efficaces.

À quelle fréquence devrais-je recevoir mes ajustements chiropratiques durant ma grossesse?

La fréquence des soins varie selon chaque cas. En général, lorsque l’objectif des rencontres est la prévention de douleurs et la préparation à l’accouchement, la fréquence est d’une fois par mois.

Références :

Fallon, J., The effect of chiropractic treatment on pregnancy and labor : A comprehensive study. WFC, 1991
Fallon, J., Orthopedic and neurological conditions of pregnancy and chiropractic management of care, ICA review, jan/feb 1993.
Lisi, Anthony J. Chiropractic spinal manipulation for low back pain of pregnancy: a retrospective case series, Journal of midwifery & women’s health, vol 51, no 1, 2006
Kelly-Jones A, McDonald G. , Assessing musculoskeletal back pain during pregnancy, Prim Care update Ob/Gyn, vol 4 no 5, 1997.
Vallon, Sharon, The role of chiropractic in pregnancy, ICA review, summer 2002

La chiropratique peut aider les enfants

Plusieurs des problèmes de la colonne vertébrale observés chez les adultes apparaissent aussi tôt qu’à la naissance. En effet, l’accouchement peut induire un stress au niveau de la colonne vertébrale et au système nerveux en développement. L’irritation nerveuse qui en résulte pourrait être la cause de plusieurs symptômes ressentis par le nouveau-né et se traduire, par exemple, par des pleurs fréquents, un sentiment que notre bébé est inconfortable et une difficulté à prendre le sein ou à tourner la tête. En détectant rapidement ces problématiques, le chiropraticien peut s’assurer de redonner la bonne fonction au système musculaire et squelettique, favorisant ainsi une bonne santé.

L’intégrité structurelle du système neuro-musculo-squelettique de l’enfant est en effet une condition essentielle au bon fonctionnement de son système nerveux et de tous les mécanismes qui en dépendent. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, des activités telles que le fait de tenir sa tête ou l’apprentissage de la marche peuvent affecter le développement de la colonne vertébrale. Les multiples chutes accompagnants les débuts de la marche peuvent aussi affecter les articulations de bébé.
Pourquoi consulter un chiropraticien avec mon enfants?

La chiropratique de 0 à 3 mois :

  • Difficulté à prendre le sein
  • Difficulté à tourner la tête d’un côté (torticolis congénital)
  • Tête plate (plagiocéphalie)

La chiropratique de 3 à 12 mois :

  • Suivre le développement moteur de l’enfant (se tourner, s’asseoir, ramper, 4 pattes, se tenir debout)
  • Chute
  • Accident d’automobile

La chiropratique pour les 12 mois et plus :

  • Douleurs de croissance
  • Maux de tête
  • Posture
  • Douleurs au dos
  • Démarche anormale

Les activités sportives et les différentes postures qu’adopte l’enfant influencent aussi le développement de la colonne vertébrale. Une vérification est donc tout aussi importante.

La chiropratique est une profession de la santé qui a pour objet le recouvrement et le maintien de la santé humaine via l’interaction des systèmes nerveux, musculaire et squelettique. L’ajustement chiropratique a pour but de restaurer la mobilité articulaire des segments vertébraux et de diminuer les spasmes musculaires ainsi que l’inflammation.

Un suivi régulier chez le chiropraticien permet d’identifier les sources possibles de dysfonctions vertébrales et ainsi prévenir l’apparition de problèmes futurs. En plus des ajustements chiropratiques, les soins peuvent inclure des recommandations pour un style de vie sain comme des façons d’améliorer la posture de votre enfant, des conseils sur le port du sac à dos et des exercices. Une bonne hygiène vertébrale est la clé d’une meilleure santé.

Est-ce que l’ajustement chiropratique sera douloureux pour mon enfant?

La technique utilisée pour les nouveaux-nés et les enfants est très difféente de celle pour les adultes. Chez le nourrisson, l’ajustement vertébral se fait à l’aide du bout du doigt et la pression exercée est très légère, semblable à un effleurement. En effet, les enfants ayant une laxité ligamentaire plus grande, la manipulation s’effectue par une simple pression équivalent au poids d’une pièce de 10 sous.

La chiropratique et le sport

Afin de maximiser vos performances athlétiques, votre corps doit être en parfaite condition, c’est-à -dire que vos muscles, vos articulations et votre système nerveux doivent travailler en parfaite harmonie.

La bonne mobilité des différentes articulations de votre corps ainsi que la souplesse de vos muscles sont donc des éléments essentiels à considérer afin de pouvoir performer dans votre sport et diminuer les risques de blessures.

Que vous soyez un athlète professionnel ou un amateur, l’objectif reste le même; rester en forme!

Quels sont les avantages de l’activité physique?

L’activité physique, autant musculaire que cardio-vasculaire, sur une base régulière permet :

  • D’avoir plus d’énergie
  • De réagir plus facilement au stress
  • D’avoir un meilleur sommeil
  • De mieux contrôler son poids
  • D’être en meilleure forme physique et mentale.

Le fait d’être actif physiquement permet de diminuer les risques d’avoir des problèmes de santé comme l’hypertension, le diabète, la dépression et l’obésité. L’activité physique augmente l’endurance musculaire, la flexibilité, la force et l’équilibre.
Il est très important de prévenir les blessures sportives par un échauffement adéquat avant l’activité physique et des étirements appropriés après l’activité.

Qu’est-ce qui peut causer les blessures?

  • Une mauvaise coordination
  • Un manque d’équilibre
  • Des contacts pendant le sport
  • Une chute
  • Des mouvements répétitifs
  • Une force ou une charge trop grande
  • Un échauffement ou une préparation insuffisante

Quels sont les types de blessures sportives les plus courantes?

Crampe : La crampe est une contraction douloureuse, involontaire et passagère d’un ou de plusieurs muscles. Elle peut survenir au repos ou à l’effort. Elle est souvent un signe de fatigue.

Contusion : Elle est la conséquence d’un coup reçu sur un muscle en contraction. Elle se manifeste par une douleur musculaire localisée au point d’impact, de l’enflure et une ecchymose.

Élongation : C’est l’allongement traumatique d’un muscle. L’élongation survient lorsque l’on sollicite un muscle à la limite de l’étirement de celui-ci ou à la suite d’une contraction trop forte du muscle.

Entorse : L’entorse est l’étirement ou la d’échirure d’un ou plusieurs ligaments. Elle se produit plus fréquement à la cheville.

Tendinite : La tendinite est une blessure touchant le tendon d’un muscle. Elle survient le plus souvent à l’épaule au niveau de la coiffe des rotateurs en raison d’une utilisation répétée d’un muscle.

Épicondylite : L’épicondylite désigne une douleur au coude en raison de mouvements répétés.

Des tensions musculaires ou un manque de mobilité articulaire peuvent empêcher le mouvement, diminuer la force, ralentir les réflexes, réduire l’endurance, causer des déséquilibres et modifier la coordination.

Le rôle du chiropraticien est de détecter, de corriger / soigner et de prévenir l’apparition des restrictions articulaires et des tensions musculaires. Les traitements ont pour objectif de redonner de la mobilité aux articulations, de la souplesse aux muscles et de diminuer l’inflammation. Ainsi, la douleur diminue. Les soins incluent également des recommandations quant au renforcement des muscles, à la modification de la posture et aux habitudes de vie en général. Le chiropraticien est en mesure de vous aider à prévenir les blessures, de les traiter et de réhabiliter votre corps de manière à vous permettre d’atteindre vos objectifs de remise en forme. Il saura vous conseiller sur la façon d’éviter de vous blesser lors de la pratique de votre sport.

Réf. :
www.kino-quebec.qc.ca
L’exercice physique pendant la grossesse et le post-partum, Directive clinique conjointe de la SOGC et de la SCPE, no 129, juin 2003.
Anderson, Christine, Exercices and Pregnancy, ICA review, Spring/summer 2004
Dumoulin, Chantale, En forme en attendant bébé; exercices et conseils, Hôpital Ste-Justine, 2001

La chiropratique en entreprise

Quelque soit le métier ou la profession, tous les travailleurs sont à risque d’un trouble musculo-squelettique (TMS).

  • Les TMS représentent 38 % des lésions professionnelles
  • Une blessure au dos provoque environ 51 jours d’absence et coûte en moyenne 2800$1

Parmi les raisons d’apparition d’un trouble musculo-squelettique, nous avons entre autre :

  • la mauvaise posture
  • les mouvements répétitifs
  • le stress

Ces dernières amènent une surcharge au niveau musculaire et articulaire. Cette augmentation de travail au niveau musculo-squelettique peut créer de la fatigue, une diminution de la circulation (sanguine et nerveuse) et l’accumulation de métabolites dans les tissus, ce qui cause de la douleur et des changements dégénératifs précoces (arthrose prématurée).

Voici quelques troubles musculo-squelettiques:

  • Tendinite
  • Épicondylite
  • Syndrome du canal carpien
  • Douleur lombaire
  • Maux de tête
  • Raideur de la nuque
  • Point entre les omoplates
  • Et bien plus…

Afin d’éviter de souffrir d’un de ces troubles au travail, il est important que votre corps fonctionne de façon optimale. Pour ce faire, le chiropraticien, grâce à son expertise au niveau du système neuro-musculo-squelettique, restaurera l’intégrité de ce dernier.

En effet, le chiropraticien est formé pour détecter, corriger et prévenir l’apparition des restrictions articulaires et des tensions musculaires. Les traitements ont pour objectif de redonner de la mobilité aux articulations, de la souplesse aux muscles et de diminuer l’inflammation. Il est également apte à vous donner des conseils afin d’améliorer votre posture et vos habitudes de vie pour éviter l’apparition ou la récidive d’une problématique neuro-musculo-squelettique.

La chiropratique est en mesure de vous aider à corriger le problème et à prévenir les blessures et avant qu’elles n’apparaissent. N’hésitez pas à nous contacter pour qu’on puisse évaluer votre condition.

Réf : 1. http://www.csst.qc.ca