L’extraction manuelle du lait maternel

Chroniques mensuelles

Chroniques mensuelles

Par Dre Joëlle Malenfant, Chiropraticienne

Il existe plusieurs raison pour exprimer le lait maternel. L’expression du lait maternel permet à votre enfant de recevoir votre lait lorsque vous n’êtes pas disponible. Cela permet également de maintenir sa production lors d’un retour au travail par exemple et de soulager un sein engorgé.

Il existe différentes manières d’exprimer son lait. Il est donc important d’évaluer la raison pour laquelle une maman veut extraire. Selon la situation, la méthode manuelle ou avec tire-lait sera plus adaptée. Aussi, il sera important de bien choisir le tire-lait selon nos besoins.

Votre production de lait est adaptée aux besoins de votre bébé. Ainsi, si vous tirez entre 2 tétées, vous n’obtiendrez qu’une petite quantité de lait. Au fil des jours, votre production s’adaptera à l’augmentation de la demande et vous pourrez extraire de plus grandes quantités. Soyez patiente. Au contraire, si vous exprimez du lait en remplacement d’une tétée, la quantité obtenue sera plus grande.  L’expression du lait maternel est une technique qui s’apprend. Vous serez de plus en plus efficace avec la pratique. Le déclenchement du réflexe d’éjection est la clé du succès de votre séance d’expression.

Afin de faciliter l’expression du lait, voici quelques conseils :

  • Soyez détendue et dans un endroit confortable;
  • Faites le massage du sein avant l’extraction;
  • Appliquer des compresses chaudes;
  • Visualiser votre bébé au sein; ou, au contraire,
  • Pensez à autre chose;

À quel moment devez vous extraire? Il n’existe pas de moment idéal. Faites des essais et voyez ce qui vous convient le mieux.

  • Penser à extraire lorsque bébé n’a bu qu’un seul sein;
  • La production est souvent plus abondante le matin, profitez en;
  • Entre deux tétées;
  • Lorsque vous êtes engorgés;
  • Pendant la tétée.

Augmenter la succion du tire-lait ou la vitesse n’aidera pas nécessairement à augmenter la quantité de lait extraite.  Assurez-vous de reproduire le plus fidèlement la cadence de tétée du bébé, c’est-à-dire en commençant par le cycle le plus rapide pour déclencher le réflexe d’éjection et lorsque le lait commence à couler, passer à la vitesse plus lente pour vider le sein. Répétez ce cycle durant l’expression.

Si l’expression remplace la tétée, assurez-vous d’extraire à toutes les fois que bébé boit. C’est le nombre d’extraction qui importe et non le temps entre les extractions. Par contre, ne dépassez pas 6 heures entre 2 extractions.

Certaines règles s’appliquent quant à la conservation du lait maternel. Rappelez-vous que celui-ci peut être conservé à la température de la pièce pour une période variant de 4 à 8 heures selon la température de la pièce. Sinon, conservez-le au réfrigérateur. Pour une utilisation au-delà de cinq jours, congelez votre lait. Le lait peut être conservé dans des contenants de verre, de plastique ou dans des sacs de congélation prévus à cet effet.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter un groupe d’entraide en allaitement. Les bénévoles sont là pour répondre à vos questions et vous référez au besoin à des cliniques d’allaitement.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter. Il me fera plaisir de vous aider.

Clinique chiropratique Dre Joëlle Malenfant, chiropraticienne
1316 avenue Maguire,
Québec, Québec G1T 1Z3
Téléphone : 581-742-4626
info@joellemalenfant.com

 

Référence :

Mieux vivre avec notre enfant, Gouvernement du Québec.

Traité de l’allaitement maternel, Ligue La Leche.