La fasciite plantaire et l’épine de Lenoir, les causes et s’en débarrasser

Avez-vous déjà songé à toute la pression qui est exercée sur vos pieds, à chaque jour de votre vie? On estime qu’ils peuvent, à eux seuls, supporter environ trois fois le poids de votre corps! Pas étonnant que la douleur soit intense lorsqu’un problème survient. Aujourd’hui, intrusion dans l’univers d’un mal des pieds bien répandu : la fasciite plantaire.

Qu’est-ce que la fasciite plantaire?

Pour les personnes qui souffrent de fasciite plantaire, l’expression «se lever du mauvais pied» est littéralement à prendre… au pied de la lettre! Les douleurs, parfois importantes au point de rendre les déplacements difficiles, se situent à la plante des pieds. Elles surviennent en plus grande force au moment du lever, puisqu’il s’agit de la première tension de la journée qui soit exercée sur le pied.

Explorez les possibilités de la chiropratique!

Laissez-nous votre adresse courriel et nous vous enverrons des informations selon vos préférences.

Aucun spam c'est promis et désabonnement simple.

You have Successfully Subscribed!

Pour bien comprendre ce qu’est une fasciite plantaire, il faut d’abord établir quelques bases de la physionomie du pied. Sous chacun de vos pieds se situe le fascia plantaire, un ligament fibreux qui s’étend depuis l’os du talon jusqu’aux os de l’avant-pied. Le suffixe «ite» du mot «fasciite» indique qu’il y a inflammation de ce fascia. La douleur peut être ressentie au simple toucher du doigt sur la plante du pied.

Il arrive également que la douleur semble provenir de l’intérieur du pied et non de la partie superficielle du fascia. C’est que l’inflammation peut également impliquer les nombreux autres muscles plus profonds de votre pied, souvent responsables des douleurs ressenties.

La fasciite et l’épine de Lenoir

Il n’est pas rare que l’on confonde la fasciite plantaire et l’épine de Lenoir, bien qu’il s’agisse de deux affections distinctes. L’épine de Lenoir n’est visible que s’il y a radiographie du pied. En présence d’inflammation du fascia, il peut se développer une légère excroissance de l’os au niveau du talon : c’est ce qu’on appelle l’épine de Lenoir. Elle n’est pas douloureuse puisque le minuscule rallongement d’os est positionné de façon parallèle et non perpendiculaire au sol. L’épine de Lenoir peut demeurer même en l’absence de fasciite plantaire, mais ne présente aucun risque pour la santé.

D’où vient la fasciite plantaire?

La fasciite plantaire peut toucher n’importe qui, bien qu’on observe une plus grande incidence de cette affection chez les femmes quadragénaires. Au Canada, elle arrive au second rang des causes de douleurs aux pieds. S’il est difficile de dire d’où elle provient exactement, il reste que certaines situations peuvent l’engendrer davantage que d’autres.

Les stress répétés et étalés sur une longue période de temps peuvent en être la cause. Ainsi les facteurs, les déménageurs, les serveurs et les infirmiers sont des sujets plus à risque. Les personnes ayant les pieds plats et celles pratiquant la marche en montagne le sont également. Un système musculaire déficient au niveau des pieds, des mollets, des cuisses et du bas du dos, ainsi qu’un surplus de poids, sont aussi des situations pouvant favoriser l’apparition d’une fasciite plantaire.

Comment soulager la fasciite plantaire?

Partie du corps complexe s’il en est, le pied comprend vingt-six os, trente-trois articulations et plusieurs tendons. Pour soulager la fasciite plantaire, mieux vaut donc traiter le pied dans son ensemble plutôt que de prendre la douleur de façon isolée. Par un ajustement des articulations du pied et/ou de la cheville et un travail musculaire, votre professionnel de la santé peut améliorer la biomécanique de votre pied jusqu’au bassin.

L’application de glace au besoin ainsi qu’une série d’exercices s’appliquant à votre situation vous sera d’une grande aide.

Un exercice efficace pour la fasciite

Avec votre main, relevez vos orteils vers le haut et gardez la position pendant dix secondes. Votre fascia est alors bien tendu. Répétez l’exercice trois fois par jour.

Si vous ne savez plus sur quel pied danser à cause de vos douleurs, cessez de souffrir. Votre chiropraticien peut vous aider, informez-vous!

Source: Association des chiropraticiens du Québec | chiropratique.com | facebook.com/AssoDesChirosQc | twitter.com/AssoChiroQc | blogue.chiropratique.com Passeport Santé www.servicevie.com